Soupe pois cassé - Champlat - 340gr Agrandir l'image

Soupe pois cassé - Champlat - 340gr
Les Fées Bio

Bio
France
Vegan

Soupe de pois cassé Champlat

Plus de détails

3,22 €

DIS8002

Nouveau

En savoir plus

Soupe de pois cassé biologique (Ecocert) à diluer de la Réserve de Champlat, conserverie artisanale familiale du sud de la France (Gard)

Soupe à diluer pour 2 personnes

Conseil d'utilisation : Versez la soupe dans une casserole, et ajoutez de l'eau pour obtenir la consistance souhaitée

Ingrédients : Légumes 84% (pois cassé* 49,57%, poireaux*, oignons frits*, carottes*), eau, sel, huile d'olive*, thym*, laurier*

* Issus de l'agriculture biologique

Les soupes en bocaux, ce sont des légumes, des aromates, un peu de matières grasses, et… de l’eau, comme à la maison. Elles sont généralement prêtes à être consommées après une simple étape réchauffage. Mais chez Champlat, notre fournisseur de conserves préparées dans le Gard, on a décidé de faire les choses autrement en commercialisant la même chose, l’eau en moins – soit uniquement la préparation aux légumes et aux aromates, plus un peu de jus de cuisson. A celui qui l’achète de la diluer selon son goût et son envie. Voilà un concept qui a du sens, pour plein de raisons :

– Pour ceux qui n’aiment pas les consistances des soupes en bocaux ou en briques, toujours trop liquides ou pas assez, plus d’excuse : on ajuste soi-même la quantité de liquide nécessaire pour obtenir ex-ac-te-ment la consistance voulue, spécifique à chaque dégustateur, parce que les goûts et les couleurs…

– Bien sûr, c’est écolo et économique : on n’achète que les légumes, pas l’eau. Ça coûte moins cher, ça pèse moins lourd dans le panier, c’est logique. Avec un petit bocal, on obtient 2 à 3 petits bols à servir en entrée, version chaude en hiver, froide en été.

– C’est un peu comme à la maison. Les légumes, récoltés dans le Gard ou à proximité, sont fraîchement préparés et cuits à la vapeur douce puis mijotés avec peu de matière grasse. Aucun ajout d’épaississant ou de conservateur ; le pot contient en moyenne 98% de légumes. A nous de choisir d’ajouter soit de l’eau, soit du lait, soit de la crème, végétale ou non.

– Voyons les choses autrement. Au stade de la conserve, il ne s’agit pas encore d’une soupe, mais simplement d’une préparation de légumes légèrement juteuse et bien aromatisée. On peut donc en faire tout un tas de choses… en dehors de la soupe !

Suggestions

– Pour une béchamel légère, on remplace le lait de notre recette habituelle par un bocal de “soupe” Champlat. Par exemple : 30 grammes de beurre + 30 grammes de farine + 1 bocal de soupe + un peu d’eau si besoin. On utilise ensuite cette béchamel dans un gratin, dans des lasagnes ou pour napper des pâtes ou des légumes.

– Dans une pâte à crêpes, à la place du lait (ou d’une partie du lait), là encore. Ça donne envie d’ajouter des fines herbes ciselées et de cuire des crêpes un peu plus épaisses, à garnir de jambon, fromage, poêlées de champignons et purées de légumes.

– On mélange la moitié d’un bocal avec des flocons de céréales, 1 oeuf et la garniture que l’on aime (fromage râpé, fines herbes, petits dés de légumes, de tofu, de jambon ou de châtaignes par exemple). On laisse gonfler quelques minutes, puis on cuit à la poêle des galettes de céréales bien dorées et croustillantes.

– On remplace le lait par la préparation Champlat dans les recettes salées de clafoutis, cakes et autres flans de légumes à base d’oeufs et de farine.

– On dilue au minimum, avec une pointe de crème fraîche, pour obtenir des purées à servir en accompagnement d’autres plats ou pour les repas des plus petits.

– Sans dilution ni ajout, on s’en sert comme d’un coulis aux légumes pour napper des terrines, des plats de céréales ou de pâtes.

– On remplace une partie du bouillon du risotto par un bocal de “soupe”. Le résultat sera onctueux et parfumé.